GRANDE VENTE DE PRESTIGE ESTIVALE

RARE PAIRE DE CABINETS D'ANGLE A HAUTEUR D'APPUI EN PIERRES DURES NAPOLEON III
En ébène, ouvrant à une porte en façade ornée d'un motif en relief de vase garni d'un bouquet de fleurs en pierres dures de couleur encadré d'un filet de marbre. Encadrements de filets de laiton, ornementation de bronze doré, dessus de marbre noir.
Estampillés au fer de "MOMBRO AINE" (Georges-Alphonse-Bonifacio Monbro 1807-1884)
Restaurations d'usage et d'entretien
Epoque XIXème siècle circa 1860
H : 98; L : 57; P : 38 cm

Cette importante paire de cabinet de style Boulle présente les caractéristiques du raffinement apporté aux meubles précieux sous le règne de Napoléon III : les bronze dorés finements ciselés et la qualité de l’incrustation et de la sculpture des pierre dures.

La société Parisienne Monbro a été fondée autour de 1801 par Georges-Alphonse-Bonifacio Monbro (1884), fils ainé de l'ébéniste Georges-Marie-Paul-Vital-Bonifacio 1841).
Monbro fils aîné (1807-1884) est  enregistré comme le fabricant de meubles, tapissier et négociant au18 Rue Basse de Rempart à Paris pendant la période de 1838 jusqu'à environ 1853, puis au 19 Rue du Helder de1853 jusqu'au milieu des années 1860.
Il ouvre également un magasin à Londres dans les années 1860 à Frith Street, Soho,
Monbro fils aîné est engagé comme décorateur par la collectionneuse Josephine Bowes (1825-1874) pour le Château de la comtesse Du Barry à Louveciennes durant la période 1850-1860.
Monbro expose à l'Exposition des Produits de l'Industrie en 1844 et l'Exposition de Paris Universelle en 1855, déclinant des articles exceptionnels tels
que des cabinet florentins à pierre dure, à l’instar de notre paire de cabinets.

Le Musée d'Orsay possède dans ses collections plusieurs exemples du travail des frères Monbro