IMPORTANTE PAIRE DE CANDELABRES LOUIS XVI…

Lot 253
28 000 - 30 000 €UROS
Résultat: 39 375 €UROS

IMPORTANTE PAIRE DE CANDELABRES LOUIS XVI…

IMPORTANTE PAIRE DE CANDELABRES LOUIS XVI
Paire de grands candélabres en bronze patiné et doré, femme à l'antique supportant le candélabre à trois bras de lumière, le fut central décoré de roses.
Socle de forme cylindrique en marbre noir décoré de palmettes et de guirlandes de fleurs.
Très belle qualité de ciselure.
Provenance : Grand hôtel de maître.
Att beurdeley
Epoque XIXème siècle
H : 108 cm


Louis-Auguste-Alfred Beurdeley(1808 - 1882)La famille Beurdeley constitue l’une des plus importantes dynasties de fabricants de meubles au XIXe siècle. Ils portèrent leur art à un niveau d’habileté rarement égalé. Ils exercèrent pendant trois générations de 1818 à 1895. Les Beurdeley sont particulièrement renommés pour la qualité de leurs montures de bronze doré et le choix de matériaux précieux pour l’ornement de leurs meubles et de leurs objets d’art. L’emploi systématique de la dorure au mercure et la qualité de la ciselure leur permet de perpétuer la tradition d’excellence du XVIIIe siècle. Le fondateur de la dynastie, Jean Beurdeley, s’établit à Paris en 1804. Il y crée une modeste compagnie et bâtit lentement sa réputation. Il est situé au 355, rue Saint Honoré en 1818 et au 364, rue Saint Honoré de 1820 à 1839. En 1839, il occupe le prestigieux Pavillon de Hanovre au coin de la rue Louisle-Grand et du Boulevard des Italiens, ce qui témoigne de sa réussite. Son fils, Louis-Auguste-Alfred Beurdeley, connaîtra la célébrité et les honneurs. Il poursuit l’oeuvre de son père au Pavillon de Hanovre où il crée des meubles en s’inspirant principalement du style Louis XVI. Il est l’un des plus talentueux créateurs de la deuxième moitié du XIXe siècle, excellant aussi bien dans le travail du bronze que dans l’ébénisterie. Sous le Second Empire, il devient l’un des principaux fournisseurs du Garde-meuble impérial, il reçoit des commandes de Napoléon III et de l’Impératrice Eugénie, notamment à l’occasion de leur mariage, et fournit les maisons royales d’Europe. Il participe aux Expositions Universelles à Paris en 1855 et 1867 où il reçoit de nombreuses distinctions. Les créations de Louis Beurdeley portent généralement l’estampille « BY ». Alfred-Emmanuel-Louis Beurdeley, travaille avec son père, puis lui succède en 1875. Toujours installé au Pavillon de Hanovre, il ouvre des ateliers aux 20 et 24, rue Dautancourt. L’activité se poursuit dans le même esprit jusqu’en 1895. Alfred, comme ses confrères Dasson, Grohé ou Fourdinois, participe à la prestigieuse Exposition Universelle de 1878 où il reçoit la médaille d’or. Ce succès lui permet l’ouverture d’une galerie à New York. Sa participation à l’Exposition Universelle de 1883 à Amsterdam lui assure plus de réussite encore. Il est fait Chevalier de la Légion d’Honneur. La maison Beurdeley cesse ses activités en 1895 et le stock est dispersé lors de nombreuses ventes aux enchères.
 
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue